GIZ recrute un cabinet, ONG ou bureau d’étude pour la réalisation d’une étude cap sur la santé reproductive dans 6 régions

0
17

APPEL A MANIFESTATION D’INTERET N°83428222 POUR LE RECRUTEMENT D’UN CABINET, ONG OU BUREAU D’ETUDE POUR LA REALISTION D’UNE ETUDE CAP SUR LA SANTE REPRODUCTIVE DANS LES REGIONS DE MAMOU ,LABE,FARANAH,KINDIA,KANKAN ET NZEREKORE.

La Coopération allemande au développement (GIZ), dans le cadre de son appui technique au secteur de la santé en Guinée a reçu du BMZ, en 2015, le mandat de mettre en œuvre dans les régions de Kindia, Mamou, Labé et Faranah, un Programme de santé de la reproduction (PSRF1). Sur la base des acquis de celui-ci, en 2019, les interventions de ce Programme de santé ont été élargies à la région de N’Nzérékoré et les Préfectures de Kérouané et Kissidougou à l’aide d’un co-financement BMZ-Union Européenne (PSRF2/PASA2). Les indicateurs de performance de ce programme de santé sont renseignés par le biais de deux sources de données : la surveillance des données de routine et l’organisation d’enquêtes populationnelles. En ce qui concerne ces enquêtes, deux études CAP ont déjà été réalisées.  La première étude réalisée en 2017 avait pour objectif de renseigner les indicateurs de base du PSRF1 et la deuxième étude réalisée en 2019 avait pour objectif de faire le point sur le niveau d’évolution des indicateurs de performance du PSRF1 et fixé le niveau de base des indicateurs dans la zone où le programme de santé de la reproduction a été élargie (région de N’Nzérékoré et les Préfectures de Kérouané et Kissidougou) PSRF2/PASA2. Une troisième étude CAP est envisagée pour renseigner l’évolution des indicateurs de performance entre 2019 et 2022 dans l’ensemble de la zone d’intervention du PSRF2/PASA 2 représentée par les régions de Kindia, Mamou, Labé, Faranah, N’Nzérékoré et Kankan. La région de Kankan est incluse dans la zone géographique de l’étude pour prendre en compte les spécifiés de l’intervention du PASA2 dans la Préfecture de Kérouané.

Pour réaliser cette étude le PSRF2/PASA2 recherches les services d’une personne morale (bureau d’études, cabinet, ONG, ou toutes autres institutions ayant une expertise dans le domaine de la conception et la mise en œuvre d’études CAP de portée nationale.

L’objectif global de cette enquête est de déterminer le niveau actuel des valeurs des indicateurs ci-dessous et leur évolution entre 2019 et 2022 ainsi que les déterminants qui expliquent ce niveau atteint.

  1. Les Services demandés, les résultats attendus seront définis en détail dans les termes de référence de la mission (TDR) qui feront l’objet d’un dossier d’appel d’offres à transmettre aux cabinets, aux ONG ou bureaux d’études retenus sur la base d’une liste restreinte.
  2. Les cabinets ou bureaux d’études recherchés doivent être d’une très grande renommée avec une expérience très riche dans le domaine de la conception et la mise en œuvre d’enquête populationnelle de portée nationale, disposer de ressources humaines très qualifiées avec une très bonne maitrise des techniques de sondage.
  3. La GIZ établira sur la base des réponses du présent appel à manifestation d’intérêt une liste restreinte de cabinets, d’ONG ou bureaux d’études a qui seront envoyés les termes de référence de cette étude pour soumission d’une offre technique et financière.
  4. La GIZ invite les cabinets, les ONG ou bureaux d’études intéressés, qualifiés dans le domaine et régulièrement établis en Guinée à manifester leur intérêt à fournir la mission décrite plus haut.
  5. Les cabinets, les ONG ou bureaux d’études désireux de figurer sur la liste restreinte doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services en joignant notamment :
  • Motifs d’exclusion obligatoires conformément à l’Art 123 de la loi GWB
  • Participation à une organisation criminelle ;
  • Corruption;
  • Blanchiment de capitaux ou financement du terrorisme
  • Motifs d’exclusion facultatifs conformément à l’Art 124 par 1, 2 de la loi GWB

Les pouvoirs adjudicateurs peuvent, dans le respect du principe de proportionnalité, exclure une entreprise de la participation à une procédure de passation de marché à tout stade de celle-ci lorsque:

  1. L’entreprise a démontré qu’elle a manqué aux obligations applicables en matière de droit environnemental, social ou du travail dans l’exécution de marchés publics;
  2. La non-solvabilité de l’entreprise est avérée
  3. Lorsque l’entreprise a fait l’objet d’un conflit d’intérêt dans l’acquisition de marché des 3 dernières années
  4. Si l’entreprise a fait l’objet d’une résiliation de contrats anticipée, des dommages et intérêts ou une conséquence juridique comparable liée au non-respect des engagements contractuels ;
  5. Lorsque par négligence ou intentionnellement fournis les informations trompeuses susceptibles d’affecter de manière significative la décision d’attribution du pouvoir adjudicateur, ou a tenté de fournir de telles informations
  1. Justificatif d’inscription au registre
  2. Copie légalisée du RCCM ;
  3. Copie légalisée du quitus fiscal encours de validité ;
  4. Brochure et références concernant l’exécution de contrats analogues (Au moins 3 attestations de bonne exécution) ;
  5. Toutes informations jugées pertinentes.
  1.  Pour les candidatures / soumissions d’offres collectives : déclaration de candidatures /Soumission d’offre collective
  • Seules les candidatures pertinentes dans le domaine de santé reproductive ou dans un poste similaire seront considérées pour cette offre.
  • La soumission collective pour cette offre est une obligation pour les cabinets (bureaux d’études) évoluant dans ce domaine .
  1. Chiffre d’affaires annuel moyen des trois derniers exercices (pour les appels d’offres lancés dans les six mois suivant la fin du dernier exercice commercial, il est possible de prendre en compte le quatrième avant-dernier exercice) ; au moins
  2. Nombre moyen de salarié(es) (employées et cadres de direction) sur les trois dernières années civiles ; au moins (10 personnes).
  3. Les critères d’éligibilité, l’établissement de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes aux procédures de la GIZ. Il est à noter que l’intérêt manifesté par un cabinet, une ONG ou un bureau d’étude n’implique aucune obligation de la part de la GIZ de l’inclure sur une liste restreinte.

Les soumissions rédigées en langue française seront reçues uniquement par voie électronique au plus tard le Vendredi 29 Janvier 2023 a l’adresses mentionnées ci-dessous : GN_Quotation@giz.de avec la mention « 83428222_ APPEL A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA REALISATION DE L’ETUDE CAP SUR LA SANTE REPRODUCTIVE DANS LES REGIONS MAMOU, LABE, FARANAH, KINDIA, KANKAN ET N’ZEREKORE »