Un(e) Volontaire (H/F) En Assistance Technique À La Maison Guinéenne De L’entrepreneur (Mge)

0
42

UN.E VOLONTAIRE (H/F) EN ASSISTANCE TECHNIQUE À LA MAISON GUINÉENNE DE L’ENTREPRENEUR (MGE) DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DU VOLET « AVAL DE LA FILIÈRE RIZ » DU PROJET D’APPUI AUX SYSTÈMES D’ACTIVITÉS RIZICOLES EN TERRITOIRE DE MANGROVE (SARITEM) EN GUINÉE.

Le Gret est une ONG internationale de développement, de droit français. Depuis 1976, elle agit du terrain au politique pour apporter des réponses durables aux défis de la pauvreté et des inégalités.
En 2020, ses 709 professionnels sont intervenus dans 28 pays pour mettre en œuvre 224 projets, études et expertises. Le Gret est une ONG professionnelle et innovante, dans sa vision du secteur du développement, dans l’implication des populations du Sud qu’elle considère actrices de développement, et dans ses pratiques. Considérant qu’agir pour le développement nécessite une approche globale et pluridisciplinaire, le Gret intervient sur sept thématiques :
Agriculture : filières et politiques agricoles ;
Citoyennetés et démocratie ;
Eau potable, assainissement et déchets ;
Gestion des ressources naturelles et énergie ;
Microfinance et insertion professionnelle ;
Santé : nutrition et protection sociale
La Maison Guinéenne de l’Entrepreneur (MGE) est une association, créée en 1987. Elle vise à appuyer le développement organisationnel en renforçant les capacités des acteurs à la base, avec pour principaux domaines d’intervention : l’animation, la formation, le conseil et le renforcement des opérateurs économiques guinéens.
La MGE et le Gret mettent en œuvre des activités de développement et de promotion des filières en Guinée depuis plus de 15 ans. Ensemble, elles travaillent à l’échelle de plusieurs régions, en s’appuyant sur la connaissance du marché des produits locaux concernés, par l’accompagnement des différents niveaux d’organisation des acteurs de l’amont à l’aval et la concertation régulière de ces acteurs, en lien avec les autorités locales et les services déconcentrés de l’état.

Contexte

Une collaboration Gret-MGE de longue date

Le Gret et la MGE ont tout d’abord travaillé ensemble pendant trois ans (2005 – 2008) dans le cadre du projet d’appui à la dynamisation des filières vivrières en Guinée (Dynafiv) financé par l’AFD, en apportant des appuis diversifiés à des groupements de transformateurs et de commerçants et en facilitant la concertation entre les différents acteurs des filières ciblées.
Ce projet national a été prolongé en Basse Guinée Nord par le projet Riz Basse Guinée (2008-2015) financé également par l’AFD, qui a appuyé spécifiquement le développement de la filière riz de mangrove. La MGE, responsable de l’appui de l’aval de la filière (transformation, commercialisation), a été accompagnée par le Gret en assistance technique, et a travaillé en étroite collaboration avec le BSD (Bureau de Stratégie et Développement) du ministère de l’Agriculture pour l’appui à l’émergence d’une interprofession riz en Guinée.
Le projet Dynafiv a nourri la réflexion du Gret et de ses partenaires (BSD et MGE) et a permis de formuler de nouveaux projets sur d’autres territoires. Ainsi de 2009 à 2015, le Gret et la MGE ont mis en œuvre un projet d’appui aux filières riz et huile de palme (Projet d’amélioration des capacités des organisations des filières riz et huile de palme – Acorh), financé par l’UE, l’AFD, le CFSI-FdF, le fonds de subvention Find, en Guinée Forestière, en Haute Guinée et en Basse Guinée Sud (complémentarité avec le projet Riz BG). Le Gret et la MGE ont ainsi continué l’appui structurant l’aval amorcé par Dynafiv, tout en renforçant les moyens de production en amont de la filière et en favorisant une concertation interprofessionnelle. Ces actions ont redynamisé les groupements, et l’intervention en amont a facilité la coordination entre l’offre et la demande des centres urbains en riz et d’huile de palme (en quantité et qualité).
Suite à l’épidémie Ebola qui a frappé le pays, l’UE, l’AFD et le CFSI-FdF ont financé de 2016 à 2020 le projet Sécurité alimentaire, résilience et agroécologie (Sara) qui a notamment permis au Gret et à la MGE de renforcer les actions entreprises sur les filières riz et huile de palme en Guinée Forestière, et sur la filière riz en Basse Guinée (actions terminées mi 2018 dans cette région).
De façon transversale à tous ces projets, un volet important des activités du Gret et de la MGE en Guinée a été consacré à la qualité du riz, via l’identification et la validation des bonnes pratiques par les acteurs eux-mêmes, et le développement d’outils et d’activités pour l’adoption de ces pratiques tout au long de la filière et l’augmentation de la valeur ajoutée liée à la qualité (guide des bonnes pratiques, formations, accompagnements à la mise en place d’accords interprofessionnels visant la prise en compte de la qualité, recherche et obtention de marchés de niche rémunérateurs, etc.). Une charte nationale de qualité, issu des travaux des acteurs, a été validée par un arrêté interministériel et est maintenant un outil d’engagement des OP reconnu par l’Etat. De plus, le Gret et la MGE ont contribué à lancer et accompagner une opération pilote de promotion et valorisation spécifique du riz de mangrove de qualité. Ceci est passé par la mise en place d’une marque collective (Böra Maalé Fanyi) portée par une organisation interprofessionnelle, par la définition d’un dispositif de portage, de contrôle et de promotion, et par la commercialisation du produit au niveau de marchés de niche de Conakry et de la Basse Guinée.

Le projet SARITEM

Le projet SARITEM, financé par l’AFD, vise à « l’amélioration de la sécurité alimentaire et des revenus dans les systèmes d’activités rizicoles durables des territoires de mangrove tout en préservant l’écosystème environnant » (2017-2021). L’intervention s’organise autour de trois axes :
Composante 1 : Aménagement et entretien des périmètres rizicoles
Volet 1.1 : Réhabilitation et extension des aménagements
Volet 1.2 : Gestion, entretien et maintenance des aménagements
Composante 2 : mise en valeur agricole durable et développement des filières riz et sel solaire
Volet 2.1 : Mise en valeur agricole durable
Volet 2.2 : Aval des filières riz et sel solaire
Composante 3 : Coordination, suivi-évaluation et diligences environnementales et sociales.
Volet 3.1 : Mesures d’accompagnement environnemental et social
Volet 3.2 : Suivi-évaluation
Volet 3.3 : Coordination du projet
La MGE a comme mission la mise en œuvre des activités spécifiques de l’aval de la filière riz (Volet 2.2 de la Composante 2). Les enjeux sont donc d’accompagner les efforts de structuration et de concertation interprofessionnelle des acteurs de la filière riz de mangrove, de développer les actions d’amélioration de la qualité du riz produit et d’ancrage de la marque collective Fanyi Böra Maalé.

Les activités prévues par le Volet 2.2 de la Composante 2 sont les suivantes :

Consolidation de magasins dépôt-vente de producteurs ;
Autonomisation des groupements de transformateurs et de commerçants ;
Consolidation et extension du réseau de centres de transformation ;
Consolidation de la marque collective Fanyi Böra Maalé ;
Développement des autres marchés spécifiques pour le riz de mangrove ;
Renforcement des organisations professionnelles de la filière ;
Système d’information sur les prix agricoles.
Le Gret est responsable de l’assistance technique à la MGE dans la mise en œuvre des activités de ce volet. L’accompagnement de la MGE concerne différents aspects, tels que :
Le cadrage stratégique ;
La programmation technique et budgétaire ;
L’appui technique et méthodologique ;
Le renforcement de capacités et le transfert de compétences ;
Le suivi-évaluation ;
Les rapports techniques et financiers ;
Le processus de capitalisation.
Cette assistance technique, qui a démarré en octobre 2020, mobilise un.e assistant.e technique permanent.e basé.e en Guinée (sous contrat de Volontaire de solidarité internationale) et des missions d’appui court terme du Gret.

Description du poste, tâches et responsabilité

Le.la volontaire recruté.e dans le dispositif de l’assistance technique est détaché.e par le Gret auprès de la MGE et basé/e dans leurs locaux à Conakry. Il.Elle travaille sous la responsabilité du directeur de la MGE et son travail est supervisé par un responsable de projet au siège du Gret. Sa contribution spécifique aux renforcements de capacités de la structure partenaire concerne :
L’appui conseil méthodologique et technique sur l’ensemble des activités mises en œuvre par la MGE pour ce volet ;
Le suivi-évaluation et la capitalisation afin d’assurer la robustesse du dispositif de collecte de données en cohérence avec les éléments de capitalisation à produire en cours et en fin de projet ;
L’appui à la rédaction des rapports d’activités.

Profil

Diplômes et expériences :

Diplômé d’un BAC + 5 en agro-économie, agro-développement, agronomie avec des compétences dans les domaines de développement des filières agroalimentaires.
Des notions en riziculture, appui aux acteurs de la transformation et de la commercialisation, structuration du monde paysan, système de suivi-évaluation et de capitalisation sont un plus.
Expérience d’au moins deux ans en région tropicale (y compris stage), plus particulièrement en Afrique de l’Ouest.
Expérience au sein de structures de développement en Afrique est un plus.

Compétences et aptitudes professionnelles :

Flexibilité et adaptabilité, bon relationnel, intérêt pour le travail en équipe et les échanges interculturels.
Intérêt pour le renforcement de capacités.
Forte capacité analytique, de synthèse et rédactionnelle.
Créativité et autonomie dans le travail.
Rigueur et méthode dans le travail.
Attrait pour le travail de terrain dans des zones isolées.
Le GRET s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte activement contre toutes les formes de discrimination. Cette offre d’emploi est ouverte à toutes les personnes présentant le profil recherché.

Conditions et date de démarrage

Contrat de Volontaire (Volontariat de Solidarité Internationale) pour 1 an renouvelable.
Démarrage envisagé : 7 janvier 2022.
Indemnités de volontaire selon la grille des indemnités du Gret (base à 1 300 euros/mois) + 1 billet par an aller/retour.
Après un passage de quelques jours au siège du Gret à Nogent sur Marne, poste basé à Dubréka, dans les locaux de la MGE. Déplacements réguliers prévus à Conakry et dans les différentes zones du projet SARITEM en Basse Guinée.
Contact
CV et lettre de motivation à envoyer avant le 3 décembre 2021 à accueil@gret.org, avec comme objet de l’email :
“AT MGE SARITEM – Guinée ”.
Seul/es les candidat/es sélectionné/es seront contacté/es pour passer un entretien. Pas d’appels téléphoniques, s’il vous plait.
Pour en savoir plus sur le Gret : www.gret.org

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here