A MEDITER

0
288
« Il y a trois principaux types d’intelligence:
* Quotient intellectuel (QI)
* Quotient émotionnel (QE)
* Quotient social (QS)
1. Quotient d’Intellectuel (QI) : c’est votre capacité de compréhension, résoudre des mathématiques; mémoriser des choses et rappeler des sujets souvent complexes.
2. Quotient émotionnel (QE): c’est la mesure de votre capacité à maintenir la paix avec les autres; respecter le temps; être responsable; être honnête; respecter les limites; être humble, authentique et attentionné.
3. Quotient social (QS): c’est la mesure de votre capacité à construire un réseau d’amis et à le maintenir sur une longue période.
Les personnes qui ont un Quotient Emotionel et un Quotient Social plus élevés ont tendance à aller plus loin dans la vie que celles qui ont un Quotient Intellectuel élevé. Mais le niveau de Quotient Emotionel et de Quotient Social est en baisse car la plupart des écoles capitalisent leurs efforts pour améliorer le niveau de Quotient Intellectuel tandis que les Quotients Social et Emotionel sont minimisés.
Un homme ayant un Quotient Intellectuel élevé et même très élevé peut finir par être employé par un homme de Quotient Emotionel et Social élevé, même quand celui ci a un Quotient Intellectuel moyen.
Votre Quotient Emotionel représente votre personnage; votre Quotient social représente votre charisme. Adoptez des habitudes qui amélioreront ces trois Quotients mais surtout donnez la priorité aux Quotients Emotionel et Social.
Il est bien d’enseigner aux enfants la maîtrise de leur Quotient Intellectuel mais il est bcp plus avantageux pour eux de dominer leurs Quotients Emotionel et Social.
Cependant il y en a un quatrième, un nouveau paradigme
4. Le Quotient d’Adversité (QA) : c’est votre capacité à traverser une période difficile dans la vie et à sortir sans perdre la tête.
Le Quotient d’Adversité détermine qui abandonnera face aux aléas/troubles, qui abandonnera sa famille ou qui envisagera le suicide…
Aux parents:
Exposez les enfants à d’autres domaines de la vie que l’enseignement.
Ils devraient adorer le travail manuel (ne jamais utiliser le travail comme une forme de punition), le sport et l’art. Développez leur QE, QS et QA.
Ils devraient devenir des êtres humains aux multiples facettes, capables de faire des choses indépendamment des parents.
Enfin, ne préparez pas toute la route pour les enfants. Mais préparez les enfants à la Route car vous ne saurez jamais toutes les faces cachées de la Route.
Alors autant leur donner toutes les armes. » Fin de citation.
Que les parents prennent leurs responsabilités!
C’est facile de chercher de l’argent aller donner à l’école et y abandonner l’enfant pour qu’on lui enseigne comment réciter les cours!
Je suis enseignant de management organisationnel. Depuis 6 ans, j’enseigne l’organisation du travail, la répartition des tâches, le contrôle et le suivi des activités, la gestion des conflits au travail, etc. Mais je dois vous faire une confidence qui doit rester entre nous : ce sont des histoires! Avec tout ça aucun étudiant n’est assez outillé pour devenir un bon manager des hommes, car, comme je dis souvent aux étudiants, ils ne vont pas marcher en entreprise avec le cahier de mes cours pour gérer les problèmes, ils vont marcher avec leur « tête », leur personnalité, leur charisme et leur savoir-faire.
Ainsi, le véritable enseignant de management, c’est pas moi; ce sont les parents qui, dès la tendre enfance enseignent aux enfants à dresser leur lit au réveil, à éteindre avant de sortir de la chambre, à anticiper pour laver les tenues de classe samedi par peur d’une longue pluie qui peut s’improviser dimanche, etc. Bref à faire d’eux des hommes et femmes murs pour demain ! Voilà chers parents ce qui fabrique le manager impeccable de demain. Nous les prof, on n’enseigne pas ça à l’école ! Fort malheureusement !
Imaginez vous que des parents maintiennent leurs enfants dans la dépendance totale jusqu’à l’âge adulte! On envoie une grande fille de 20 ans faire le marché et on détaille la liste des achats jusqu’au cube de 50 fr! Parce que l’enfant n’a pas la capacité de prendre les 3000 fr, de décider de tout jusqu’au service du plat à table. Et un tel parent ayant éduqué une fille aussi médiocre est la première à tenir la main de l’enfant pour venir au bureau vous dire:  » docta trouve un petit truc à faire à ma fille. Elle à une licence en Gestion des Ressources Humaines. Elle est à la maison depuis, sans travail.  » Madame arrêtez avec la sorcellerie ! Une telle fille va travailler ou gérer quoi? On n’a pas une entreprise à sacrifier! Toutes celles qui sont dehors ont déjà été assez détruites par ses aînés de même gamme !
Il en est de même pour les étudiants de marketing et vente. Ils sont installés à la maison pour attendre l’entreprise qui va venir leur offrir un poste dans un bureau climatisé, un véhicule de service au poste de responsable commercial, alors qu’ils ne sont même pas capable de convaincre leur petit frère de changer d’avis sur un vêtement de sortie ! Ils ne savent même pas comment s’y prendre, ni par où commencer. Ils vont vous dire qu’ils ont eu la licence avec mention, et peuvent vous réciter tout un cours retenu par cœur.
Du n’importe quoi! Arrêtez ça ! Vous n’êtes même jamais allés au marché des chinois acheter des vêtements et chaussures de 10 000 fr pour revendre à vos camarades de classe ou sur internet. Vous cherchez des entreprises à détruire!
vu sur le net.