Recrutement d’un consultant national pour l’auto-évaluation du cadre de réponse conjoint des Nations Unies en réponse à la COVID-19

Procurement Process : IC – Individual contractor
Office : GUINEA, Office – GUINEA
Deadline : 05-Dec-20
Posted on : 26-Nov-20
Development Area : CONSULTANTS
Reference Number : 73208
Link to Atlas Project :
Non-UNDP Project
Documents :
LA NOTICE
TDRS

Overview :

Le 31 décembre 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a été alertée de plusieurs cas de pneumonie dans la ville de Wuhan, province du Hubei en Chine. Une semaine plus tard, les autorités chinoises ont confirmé qu’elles avaient identifié un nouveau coronavirus responsable de la pneumonie.

Le 30 janvier 2020, en classant la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), comme une « urgence épidémiologique de portée internationale », tous les pays ont été alertés et invités à suivre les recommandations édictées par l’OMS en faveur d’une riposte appropriée. Ensuite, le 11 mars, l’épidémie a été reclassifiée au stade de pandémie. Ainsi, le monde entier fait face à une crise sanitaire sans précédent.

La République de Guinée a enregistré officiellement son premier cas, le 12 mars 2020 dans la capitale (Conakry) et depuis, le nombre de personnes affectées n’a cessé d’augmenter. Selon le Sitrep de l’ANSS du 20 Novembre 2020, la Guinée a enregistré un total de 12 798 cas confirmés dont 11 821 guéris et 75 décès hospitaliers.

Le 26 mars 2020, le Président de la République a déclaré l’état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire pour une durée d’un mois. Depuis cette date, l’état d’urgence a été plusieurs fois reconduit par le président pour la  même durée, avec l’accord de l’Assemblée Nationale.

Le Lundi 6 avril, le gouvernement Guinéen a présenté son plan de riposte économique à la crise COVID-19, d’un montant de plus de 3.000 milliards de francs guinéens (314 millions de dollars), pour faire face à l’impact de la pandémie et atténuer les conséquences sur le quotidien des populations.

Dans ce contexte particulier, le rôle des partenaires au développement est crucial pour soutenir le pays. C’est ainsi que le Système des Nations Unies, en collaboration avec ses partenaires, s’est engagé dans la riposte, de manière coordonnée, en apportant au gouvernement Guinéen, un appui technique et financier pour atteindre les personnes les plus vulnérables à travers un plan de réponse conjoint qui couvre la période d’ Avril 2020 à fin Octobre 2021.

C’est dans ce contexte, que le SNU en Guinée se propose de faire une auto-évaluation du Plan de réponse socio-économique à la COVID 19 (SERP).

Le nouveau cadre de réponse du SNU pour la réponse socio-économique immédiate à la COVID-19 comporte cinq piliers.

Ces piliers sont les suivants :

1-Garantir que tous les services de santé essentiels sont toujours disponibles et protéger les systèmes de santé ;

2-Aider les personnes à faire face à l’adversité grâce à la protection sociale et aux services de base ;

3-Protéger les emplois, soutenir les petites et moyennes entreprises et les travailleurs du secteur informel par des programmes de réponse et de relance économiques ;

4-Orienter l’augmentation nécessaire des mesures de relance budgétaire et financière pour que les politiques macroéconomiques profitent aux plus vulnérables et renforcer les réponses multilatérales et régionales ; et

5-Promouvoir la cohésion sociale et investir dans des systèmes de résilience et de réponse dirigés par les communautés.

Type de Contrat :

Niveau de poste et d’expérience :      National

Durée de la mission : 15 Jours ouvrables

Type et Lieu d’affectation : Conakry

Les dossiers doivent être déposés uniquement par voie électronique :

 Par e-mail : A : ic.offres.gn@undp.org 

Objet du mail doit être Obligatoirement :  IC /Coordination/11/2020