Femmes dirigeantes : intégrer un conseil d’administration augmente les chances de devenir PDG

En étudiant les carrières de 100 dirigeantes, deux chercheuses américaines ont conclu que siéger au sein de conseils d’administration augmente les chances des femmes de diriger une grande entreprise.

Les conseils d’administration seraient de parfait tremplins vers l’accession au plus haut poste d’une entreprise. C’est en tout cas ce que concluent dans une récente études, Catherine H. Tinsley, professeure de management à la McDonough school of business de l’université de Georgetown au États-Unis et Kate Purmal, ancienne haute dirigeante et spécialiste du conseil en stratégie.

Démontrer ses compétences et se faire connaître

Pour parvenir à ce constat, les deux expertes ont observé et comparé les trajectoires professionnelles de 100 femmes directrice générale ou PDG avec celles d’autant de dirigeants au sein d’entreprises de secteur et de taille similaire.

59 % DES FEMMES DEVENUES PDG ONT D’ABORD SIÉGÉ AU SEIN DE CONSEILS D’ADMINISTRATION AVANT DE DIRIGER UNE GRANDE ENTREPRISE.

Résultat, 59 % des femmes devenues PDG ont d’abord siégé au sein de conseils d’administration avant de diriger une grande entreprise, contre 42 % d’hommes. Et seul 18 % d’entre-elle avaient déjà dirigé une entreprise contre 52 % de leurs homologues masculins.

Au cours de leur recherche, Catherine H. Tinsley et Kate Purmall se sont rendu compte qu’être administratrice d’entreprise avait permis à ces dirigeantes de démontrer leur compétences mais aussi de se faire connaître auprès d’autres conseils d’administration à la recherche de PDG.

Briser le plafond de verre autrement

À la différence de parcours professionnels masculins, qui conçoivent l’accession à un board comme l’ultime étape à accomplir dans une carrière en entreprise, les femmes sont plus nombreuses à occuper des postes, faute de pouvoir briguer ceux de direction générale à cause du plafond de verre.

Pour compter plus de femmes dirigeantes, les deux chercheuses enjoignent donc les administrateurs en quête de PDG à changer leur manière de recruter. La solution selon elle : ouvrir le spectre de recherche aux expériences de conseil d’entreprise afin de compter davantage de candidatures féminines.