Avis d’appel d’offres pour le recrutement de partenaires d’implémentation pour la mise en œuvre d’activité de réintégration socioéconomique et professionnelle

DAO_AAOP002/EUTF/PROC/02 2020 

Introduction

La mission de l’Organisation Internationale pour les Migrations en Guinée, ci-après dénommée l’ « autorité contractante », a reçu, le 4 avril 2017, de l’Union Européenne (représentée par sa délégation en République de Guinée), des fonds dans le cadre de l’initiative conjointe pour la protection et la réintégration des migrants (désignée par l’ «initiative conjointe ou le projet EUTF »).

Une partie de ces fonds est destinée à la réintégration de migrants retournés en Guinée, à travers le soutien aux initiatives économiques à fort potentiel de création d’emploi et de revenu.

Article 1 : Objet

Le présent Appel d’offres ouvert a pour objet le recrutement de partenaires d’implémentation, sur l’ensemble du territoire guinéen, pour mettre en œuvre des activités visant à la réintégration socioéconomique et professionnelle de ces migrants. L’objectif principal étant leur fixation durable en République de Guinée, mais aussi la lutte contre l’immigration clandestine à travers la promotion et la facilitation de l’accès à des opportunités économiques et professionnelles, pour les migrants et les jeunes guinéens en général.

Article 2 : Nature des services et allotissement

Le présent Appel d’Offres sera exécuté en 10 lots :

# Lot Nature Secteur d’intervention Localisation (Région Administrative) Bénéficiaires Durée (Mois)
1 Accompagnement de microentreprises de migrants retournés Renforcement de capacités et gestion de Micro-Entreprises (GIE) 8 régions Directs : 1200 migrants retournés 3
2 Stabilisation Communautaire Conception et mise en œuvre de micro-projets communautaires Boké Directs : 500 (250 migrants retournés)
3 Conception et mise en œuvre de micro-projets communautaires Conakry/Kindia Directs : 500 (250 migrants retournés)
4 Conception et mise en œuvre de micro-projets communautaires Mamou/Faranah Directs : 500 (250 migrants retournés)
5 Conception et mise en œuvre de micro-projets communautaires Labé Directs : 500 (250 migrants retournés)
6 Conception et mise en œuvre de micro-projets communautaires Kankan Directs : 500 (250 migrants retournés)
7 Conception et mise en œuvre de micro-projets communautaires N’Zérékoré Directs : 500 (250 migrants retournés)
8 Entrepreneuriat/Insertion socio-professionnelle Programme de formation et d’accompagnement à l’insertion professionnelle et/ou à l’Entrepreneuriat – Secteur Primaire Conakry/Kindia Directs : 500 migrants retournés 6
9 Programme de formation et d’accompagnement à l’insertion professionnelle et/ou à l’Entrepreneuriat – Secteur Secondaire Conakry/Boké Directs : 500 migrants retournés
10 Programme de formation et d’accompagnement à l’insertion professionnelle et/ou à l’Entrepreneuriat – Secteur Tertiaire Conakry Directs : 500 migrants retournés

Article 3 : Conditions de participation

Le présent Appel d’Offres est ouvert à toutes les structures de droit Guinéen et de droit international légalement implantées en République de Guinée[1]. Les consortiums de structures (nationales et/ou internationales) – avec chef de file clairement établi – sont autorisés.

Article 4 : Cautionnement provisoire (Garantie de soumission)

Les soumissionnaires devront joindre à leurs offres, une garantie de soumission établie par une banque agréée par le Ministère de l’Economie et des Finances sous la forme d’une caution provisoire de marché d’un montant forfaitaire de cent millions de francs guinéens (100.000.000 GNF).

La caution de cent millions GNF donne droit aux candidats de présenter des offres pour un minimum d’un (1) lot jusqu’à un maximum de cinq (5) des dix (10) lots.  Une structure peut être attributaire de deux (2) lots au maximum.

 

Article 5 : Financement

Les marchés issus du présent Appel d’Offres sont financés à 100% par l’Union Européenne à travers son fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique.

Article 6 : Délai de validité des offres

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de quatre-vingt-dix (90) jours, à compter de la date limite de remise des offres.

 

Article 7 : Dossier d’appel d’offres

Le dossier d’Appel d’Offres est disponible sur support électronique. Tout candidat intéressé peut l’obtenir, sans frais, en adressant une demande auprès des personnes/contacts suivants :

En copie (cc) à :

  • Idrissa SOMPARE, Gestionnaire du Projet EUTF/Email : isompare@iom.int
  • Thierno N’GOM, Consultant Logistique-Achats EUTF/Email : tngom@iom.int

 

Article 8 : Dépôt des offres

Les Offres seront déposées le 24 février 2020, au plus tard à 17 heures 00 minute, au niveau de l’unité Logistique et Achat du bureau pays de l’OIM à Conakry (Donka, Bloc des Professeurs).

Elles seront présentées sous double enveloppe fermée et dans le strict respect des prescriptions des Conditions Particulières de l’Appel d’Offres.

 

Article 9 : Ouverture des plis

L’ouverture des plis sera effectuée en séance publique et en présence des soumissionnaires par le Comité d’évaluation et d’attribution des Offres[2], le 26 février 2020 à 10h au centre de transit et d’orientation des migrants retournés de Taouyah (Dans l’enceinte du centre Jean Paul II), à Conakry.

NB : Seules les structures qualifiées techniquement, verront leurs offres financières ouvertes.

 

Article 10 : Règlementation régissant le marché

Le présent appel d’offres est soumis aux règlements issus du manuel de procédures des achats de l’Organisation Internationale pour les Migrations (IN/168), notamment son annexe 20.6 intitulé « Identification et sélection de partenaires d’implémentation ».

 

Article 11 : Annulation de l’Appel d’Offres

En cas d’annulation de l’Appel d’Offres, les candidats ne peuvent prétendre à aucune indemnité.

[1] Cabinets professionnels, ONGs nationales et internationales, Entreprises sociales, Entreprises, etc.

[2] Sa composition est disponible dans le DAO