Appel d’offres : Achat, transport et installation de la solution internet et des systèmes de panneaux solaires

 

AVIS D’APPEL D’OFFRES PUBLIC (AAOP) N° AAOP/GIN/2018/06/003

LANCÉ PAR L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ

L’objet du présent Avis d’appel d’offres public (AAOP) : Achat, transport et installation de la solution internet et des systèmes de panneaux solaires.

DATE DE CLÔTURE DE RECEPTION DES OFFRES: 18 juillet 2018 à 12h00

Le gouvernement de la République de Guinée a bénéficié d’une aide financière de la BAD dans le cadre de la surveillance post-Ebola.

Le présent appel d’offre concerne la mise en place d’une infrastructure informatique de base par l’achat, le transport et la réalisation de travaux de câblage avec un routeur Access point wifi (réseau local / LAN) de bâtiments de 21 Centres d’Opération d’Urgence déconcentrés (COU) identifiés sur l’ensemble du territoire national.

La mise en œuvre de ce projet sera assurée par l’OMS, à travers le Bureau de la Représentation en Guinée en collaboration avec le Ministère de la Santé et l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS)

  • DESCRIPTION :

L’OMS sollicite des offres sous pli fermé de la part des soumissionnaires pour exécuter les travaux prévus dans le projet en offre unique pour l’un ou l’ensemble des lots suivants :

  ACHAT DE MATERIEL INFORMATIQUE INTERNET & SYSTÈME SOLAIRE POUR 21 PREFECTURES
Designation Description Spécification Quantité  Prix Unitaire  Total
1 LOT 1: LAN (Réseau Local) Mise en place d’une infrastructure de base par le câblage du bâtiment ● 60 Goulotte de 2m ; Dimenssion 100*50 21
● 6 CARTON de Cables Informatique Catégorie 6 FTP
● 45 Prises réseaux ( Goulotte) Informatique
● 2 Panneau de brassage pour le coffret de 24 ports
● 2 Switch D-Link de 24 ports racable
● 45 Cordon 1m pour le coffret
● 45 Cordon 3m pour les 45 prises reseaux
● 1 Rallonge de 6 prises pour le Rack et le Switch
● 1 Cable Electrique 90m
● 1 Prise Electrique
● 1 Gaine flexible 50m
● 1 Coffret 9U
● 15 Organe de fixation (Cheville, vis, pointe)
● Main d’Œuvre
LOT 1: ROUTEUR ET AP Routeur wifi avec port Ethernet et deux slot de SIM 3G/4G LTE et AP pour Intensifier le signal Wifi 3G/4G LTE, ADSL, EWAN, 2 SIM slot, 4 Fast Ethernet, 1 port USB 2.0, 802.11n (2.4 GHz), 300Mbps, VPN, IPv4 /Ipv6, VLAN_MUX, Mikrotic RB951Ui 21
2 LOT 2: SYSTÈME SOLAIRE Système d’énergie solaire qui soutient le réseau et qui permet de fonctionner 24h/24, avec une prise solaire dans chaque bureau pour permettre qu’au moins un ordinateur fonctionne par bureau en cas de coupure prolongée ● 2 Panneaux solaire 230w/24v 21
● 2 Batterie de 200AH
● 1 Onduleur de 3000w/24v
● 1 Régulateur 30ah/24v
● + Accessoires
● Support
● Stabilisateur 5000w
● 12 Prise électrique
●+ Main d’œuvre
  TOTAL
PROJET D’INSTALLATION SOLUTION INTERNET & SYSTÈME SOLAIRE DANS 21 PREFECTURES
REGIONS NBRE DE PREFECTURES Nom des préfectures
1 BOKE 2  Gaoual, Koundara
2 KINDIA 1  Télimélé
3 MAMOU 2  Dalaba, Pita
4 LABE 4  Koubia, Lélouma, Tougué, Mali
5 KANKAN 4  kérouané, Kouroussa, Mandiana, Siguiri
6  FARANAH 3  Dabola, Dinguiraye, Kissidougou
7 N’ZEREKORE 5  Beyla, Guéckédou, Macenta, Lola, Yomou
   

 

  • INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES :
  • Aspect technique du projet

Voir cahier de charge.

  • La monnaie de l’offre

Les offres financières seront établies uniquement en franc guinéen.

  • Composition du dossier

Les soumissions doivent comprendre :

  • Une offre technique comprenant aussi les documents administratifs (Quitus fiscal et le RCCM), les références (bons de commande, autres certificats), la composition de l’équipe et le délai d’exécution des travaux
  • Autres éléments techniques (voir cahier de charges)
  • Une offre financière indiquant les modalités de paiement et toutes autres informations jugées utiles.
  • Qualifications requises

Pour que les offres soient valables, les soumissionnaires doivent être reconnus comme une entreprise spécialisée dans le domaine de l’installation de l’internet et de l’énergie renouvelable photovoltaïque.

Les travaux seront supervisés conjointement par l’OMS et les responsables des structures bénéficiaires.

  • MÉTHODE DE SOUMISSION :

Les offres sont soumises conformément aux instructions contenues dans le présent AAOP. Toutes les offres seront soumises sous pli fermé et par voie de courrier au plus tard le 18 juillet 2018 en indiquant les références et l’objet de l’AAOP à l’attention de l’Administrateur du bureau de la Représentation de l’OMS en Guinée sis Immeuble BAH, Quartier Cameroun, BP : 817 Conakry.

Les offres soumises par d’autres voies ne seront pas prises en compte.

  • VALIDITÉ DES OFFRES

Les offres restent valables jusqu’à la réalisation totale du projet. L’OMS se réserve le droit de sélectionner des bureaux similaires pour d’autres travaux pendant cette période.

  • MODALITÉS ET CONDITIONS GÉNÉRALES :

-cf. annexe 1.

  • INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

Toute information que le prestataire jugera nécessaire pour garantir ou clarifier l’offre (par exemple, les caractéristiques et autres informations.) peut être incluse, à condition qu’une référence appropriée et claire soit indiquée dans l’offre.

 

ANNEXE1 : DROITS DE L’OMS

Au cas où le fournisseur n’exécute pas ses obligations contractuelles conformément aux conditions générales du bon de commande, ou n’effectue pas les livraisons pour tout ou partie des biens ou services dans les délais ou dates de livraison convenus, l’OMS, après avoir donné un préavis raisonnable d’exécuter et sans préjudice de tous autres droits ou recours, peut exercer un ou plusieurs des droits suivants :

  1. acquérir tout ou partie des services ou biens par d’autres sources, auquel cas l’OMS peut tenir le fournisseur responsable de toute dépense supplémentaire occasionnée par ce fait,
  2. rejeter la livraison de tout ou partie des services ou biens,
  3. résilier le bon de commande.

ADJUDICATION :

L’OMS se réserve le droit :

  1. d’attribuer le marché à un soumissionnaire de son choix, même si son offre n’est pas la moins disante;
  2. d’attribuer des contrats distincts et de conclure plusieurs accords pour un ou plusieurs articles /services, lorsque de l’avis de l’OMS l’offre acceptable la moins disante ne peut pas satisfaire pleinement aux exigences, ou si l’OMS estime nécessaire de le faire. Tout arrangement en vertu de cette condition se fera sur la base du prix proposé dans l’offre acceptable la moins disante, la deuxième offre acceptable la moins disante et la troisième offre acceptable la moins disante, selon qu’elle est plus sensible et répond entièrement aux exigences. L’OMS se réserve également le droit d’accepter uniquement une partie des articles et/ou des quantités indiqués;
  3. d’accepter ou de rejeter toute offre, et d’annuler la procédure d’appel d’offres et de rejeter toutes les offres à tout moment avant l’attribution du contrat, sans engager sa responsabilité à l’égard du ou des soumissionnaire (s) affecté (s) et sans aucune obligation d’informer le ou les soumissionnaire (s) sur les motifs de l’action de l’OMS;
  4. d’attribuer le contrat sur la base des objectifs particuliers de l’Organisation à un soumissionnaire dont l’offre est considérée comme répondant le mieux aux exigences de l’Organisation et de l’activité concernée;
  5. de ne pas octroyer de contrat du tout;
  6. de rejeter tout article ou toute offre qui n’est pas en conformité avec les spécifications et les exigences énoncées dans le présent avis d’appel d’offres. En outre, l’OMS peut dans l’intérêt de l’Organisation, rejeter toutes les soumissions sans avoir à motiver sa décision.

L’OMS a le droit d’éliminer des soumissions pour des raisons techniques ou pour toute autre raison au long du processus d’évaluation/sélection. L’OMS ne peut en aucun cas être tenue de révéler aux soumissionnaires la manière dont l’offre a été évaluée, ni de leur en parler, ni de fournir toute autre information relative au processus de sélection/d’évaluation ni de révéler les raisons qui ont conduit à l’élimination d’un soumissionnaire.

REMARQUE : l’OMS agit en toute bonne foi en publiant le présent avis d’appel d’offres public (AAOP). Toutefois, ce document ne contraint pas l’OMS à octroyer au soumissionnaire un contrat d’exécution de travaux ou de fourniture de produits ou de services.