APPEL A CANDIDATURE POUR L A CAPITALISATION DES REALISATIONS DU PROJET REMECC-GKM

 

 

TERMES DE REFERENCE

 

I. Information sur la position
Intitulé du Poste/Service attendu : Capitalisation des réalisations du projet REMECC – GKM

Nombre de postes : Cabinet ou Groupe de consultants (2)

Niveau du (des) Poste (s) ou Prestation (Local ou International) :   National

Type de contrat : Contrat de services

Type d’affectation (Home based ou sur site) : A domicile et dans les Préfectures de Gaoual, Koundara et Mali

Durée de la mission :         25 jours ouvrables

Date estimative de démarrage de la mission : 10 octobre 2018

 

 

II. Contexte et Objectif
L’année 2018 marque la fin du projet REMECC-GKM financé par le FEM, le PNUD et le Gouvernement Guinéen. A ce titre elle revêt une grande importance pour la consolidation des acquis au regard des résultats et produits attendus à travers la mise en œuvre des Plans de travail pluriannuels 2014-2018. Ainsi, au cours de cette période, des résultats de développement ont été obtenus par le projet. Pour ce projet dont l’exécution des plans de travail affichent des niveaux supérieurs à 90%, il est nécessaire, au-delà des rapports de progrès, de répertorier les expériences réussies en vue de leur capitalisation et leur diffusion dans le cadre du transfert des connaissances.

Aussi, conformément aux règles et procédures de gestion de projet financés par le FEM et exécutés par le PNUD, un rapport d’évaluation finale du projet est en cours d’élaboration.

La présente consultation sera l’occasion pour le PNUD de mettre en exergue les résultats de développement obtenus par le projet REMECC GKM.

L’objectif général est de répertorier les expériences réussies dans chaque composante du projet REMECC GKM dans le but d’un partage de connaissances et des bonnes pratiques. De façon spécifique, il s’agit de :

ü  Faire le point par composante et par domaine d’activités, des réalisations du projet ;

ü  Évaluer par composante, deux ou trois réalisations en faisant ressortir, conformément aux résultats attendus, les changements induits en matière de réduction de la pauvreté, des inégalités relatives au genre et en mettant en exergue le processus ayant abouti à ces résultats ;

ü  Étayer cette évaluation par des récits de bénéficiaires.

Le public cible du document de capitalisation est :

ü  Le FEM et le PNUD : présentation des réalisations pour convaincre de l’impact, des méthodes utilisées pour appuyer la résilience et l’adaptation au changement climatique dans la zone du projet ;

ü  Les donateurs potentiels : en fournissant des informations de fond sur le bien-fondé du projet REMECC-GKM, les résultats obtenus, ceux en cours et comment le projet est mis en œuvre ;

ü  Les bénéficiaires, les organisations de la société civile, les acteurs du secteur public et privé.

III. Résultats attendus
Ø  Les réalisations du projet sont répertoriées par composante ;

Ø  Les bonnes pratiques et leçons apprises sont capitalisées ;

Ø  Le rapport de capitalisation (30 pages maximum et illustré d’images pertinentes et de bonne résolution) ;

Ø  Des récits de bénéficiaires (dont chacun ne dépasse pas 500 mots) sont disponibles en version numériqueet sur support audiovisuel.

NB : Le copyright des textes d’illustrations et vidéos appartiennent au PNUD/REMECC-GKM.

III. Fonctions/responsabilités/Tâches
Sous l’autorité du Chargé de Programme Environnement & Développement Durable et la supervision technique du Coordonnateur National du projet, le cabinet ou groupe de consultants aura pour tâches principales :

Ø  Faire une revue documentaire pour ressortir les objectifs et les résultats attendus de chaque composante du projet ;

Ø  Réaliser des visites de terrain afin de capitaliser les acquis, les points forts et les points faibles, les contraintes rencontrées, les bonnes pratiques et les leçons apprises pendant la mise en œuvre du projet (le nombre de sites à visiter sera retenu avec l’UGP) ;

Ø  Examiner dans quelle mesure les leçons tirées de ces expériences pourraient servir à la formulation des programmes ou projets similaires ;

Ø  Organiser une séance de briefing pour valider les résultats de la revue documentaire et les points à ressortir dans les récits des bénéficiaires ;

Ø  Evaluer les changements induits par les réalisations retenues au niveau de chaque composante du projet ;

Ø  Produire un rapport de capitalisation largement illustré d’images pertinentes des résultats obtenus ;

Ø  Soumettre le rapport à la validation du Programme Environnement lors d’un atelier.

III. Méthodologie indicative (si applicable)
Le travail sera effectué suivant une approche participative. Le champ d’application du travail concerne l’ensemble des sites d’application du projet et les trois composantes :

a)     la revue documentaire dont le but est de ressortir les résultats obtenus par le projet sera sanctionnée par une réunion de briefing au bureau du PNUD avec l’UGP du REMECC GKM et le staff du PEDD. A cet effet, l’UGP de REMECC-GKM rendra disponible à la mission, une fiche de présentation des réalisations à visiter sur le terrain ;

a)     la visite de terrain devant permettre de : (i) confirmer les résultats de la première étape au niveau projet ; (ii) définir avec l’équipe de projet les réalisations à évaluer, le calendrier et les dispositions nécessaires pour le déroulement de la mission au niveau local ;

b)    l’évaluation participative des réalisations retenues avec recueil de récits des bénéficiaires (histoires à succès). Pour la rédaction des histoires, le consultant tiendra compte de la structure suivante :

ü  préciser le contexte du problème, en d’autres termes, faire un rappel de la situation ; donner si possible des statistiques récentes sur le thème ;

ü  décrire les manifestations du problème, si possible les influences culturelles, sociales, politiques, économiques, etc. ;

ü  dire ce qui est fait, comment cela a été fait, les actions menées par les parties prenantes (PNUD, ONG/Associations/Bureaux d’Etudes, Gouvernement, etc.) ;

ü  présenter les résultats déjà obtenus et /ou les résultats à terme, les perspectives en terme de développement de capacités (matérielles, techniques, financières), les mécanismes mis en place pour la durabilité du projet, l’autonomisation des populations, les actions pour sauvegarder les acquis, etc.

ü  la validation des résultats de l’évaluation participative des réalisations et des histoires à succès.

IV. Livrables
Les livrables sont indiqués ci-dessous :

Ø  Une note méthodologique assortie d’un plan de travail et d’un chronogramme détaillé ;

Ø  Une version provisoire du rapport illustré de capitalisation des succès des réalisations par composante d’activités étayé d’images et des récits (ne dépasse pas 500 mots) comportant des changements induits en termes de conditions de vie des bénéficiaires (hommes/ Femmes) ;

Ø  Une version définitive du rapport illustré de capitalisation des succès des réalisations par composante d’activités étayé d’images et des récits (ne dépasse pas 500 mots) comportant des changements induits en termes de conditions de vie des bénéficiaires (hommes/ Femmes).

Ø  Les récits ou histoires en vidéo haute résolution.

 

V. Durée de la mission et Chronogramme

La durée de l’étude est 25 jours ouvrables. Elle se déroulera du 10 octobre au 12 novembre 2018. Elle s’achèvera avec la fourniture certifiée de tous les livrables.

 

VI. Compétences fonctionnelles
Les principales aptitudes, compétences exigées se résument comme suit :

·    Leadership et aptitude à entreprendre ;

·    Grandes capacités d’analyse et de synthèse ;

·    Grandes compétences techniques dans le domaine de gestion de projets ;

·    Capacités avérées à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités ;

·    Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe, y compris dans les environnements complexes ;

·    Bonne aptitude à communiquer ;

·    Connaissances des procédures du système des Nations Unies ;

·     Sensible au contexte du projet et aux aspects liés au genre.

 

VI. Qualification du cabinet
L’étude est ouverte à un groupe de consultants ou cabinet constitué d’un spécialiste en évaluation de projet de développement rural et un spécialiste en communication de développement. Un cabinet ou un groupe de consultants disposant de ces compétences pourra également présenter ses offres.

 

VII. Qualifications requises des Consultants
Le consultant en évaluation de projet de développement (Chef de Mission) doit avoir :
Education : Diplôme de BAC+5 en Agroéconomie, Sociologie, Géographie ou tout autre domaine équivalent dans le domaine du développement rural
 

Expérience :

ü  une expérience prouvée d’au moins 10 ans dans le domaine de capitalisation et transfert de connaissances, l’élaboration d’un dispositif de suivi évaluation et de la mise en place d’une base de données, des mécanismes de capitalisation et de transfert de connaissances, du développement rural, de la planification pour le développement ;

ü  déjà conduit des études de référence et d’évaluation de projets et de bonnes connaissances en évaluation participative et en analyse genre ;

ü  une bonne connaissance de la problématique de la résilience et de l’adaptation au changement climatique ;

ü  une connaissance approfondie en matière du suivi évaluation des projets et programme ;

ü  une bonne capacité de coordination et expérience en matière de travail en équipe et sous pression ;

ü  une bonne connaissance du Système des Nations Unies ;

ü  une bonne capacité de rédaction, de synthèse et de négociation (aptitude à rédiger et à présenter des documents de qualité).

Langues requises Français et Anglais (capacités avérées de rédaction de rapports)
Le consultant en communication doit avoir :

 

Education Un diplôme BAC+4 dans le domaine de la communication de développement / journalisme ;
Expériences ü Avoir au moins 5 ans d’expérience en matière de communication et de plaidoyer dans le développement rural notamment avec les projets et programmes et la production de documents de capitalisation (rapports, brochures, etc.) ;

ü de capacités techniques suffisantes dans la rédaction de documents de capitalisation ;

ü participer à l’élaboration d’au moins trois articles/récits ou documents de capitalisation ;

ü Capacité à prendre des vidéos et photos de haute résolution

ü une bonne connaissance du Système des Nations Unies ;

ü de l’expérience en matière de travail en équipe et sous pression ;

ü une expérience dans la conception de produits similaires serait un plus.

VIII. Les critères d’évaluation (voir détail en annexe)

L’évaluation des offres se déroule en deux temps. L’évaluation des propositions techniques est achevée avant l’ouverture et la comparaison des propositions financières.

La proposition technique sera évaluée sur son degré de réponse par rapport aux termes de référence et sur la base des critères suivants :

Critères d’évaluation Consultant en évaluation de projet de développement Points
Formation académique : Diplôme de BAC+5 en Agroéconomie, Sociologie, Géographie ou tout autre domaine équivalent dans le domaine du développement rural 20
Expériences: 10 ans dans le domaine de capitalisation et transfert de connaissances, l’élaboration d’un dispositif de suivi évaluation et de la mise en place d’une base de données, des mécanismes de capitalisation et de transfert de connaissances, du développement rural, de la planification pour le développement 35
Méthodologie et plan de travail (pertinence de l’approche méthodologique) 30
Connaissances et expériences en matière d’adaptation au changement climatique, de résilience des communautés et des écosystèmes 10
Langues: Matrise du français et de l’anglais 5
Total  note technique 100

 

Critères d’évaluation Consultant en communication Points
Formation académique : Un diplôme BAC+4 dans le domaine de la communication de développement / journalisme ; 20
ü Expériences: 5 ans d’expérience en matière de communication et de plaidoyer dans le développement rural notamment avec les projets et programmes et la production de documents de capitalisation (rapports, brochures, etc.) ;

 

35
Méthodologie et plan de travail (pertinence de l’approche méthodologique) 30
Expériences dans la prise des vidéos et photos de haute résolution 15
Total  note technique 100

 

Seront jugées qualifiées, les propositions techniques qui obtiendront 70% de la note maximale de 100 point ; cette note technique sera pondérée a 70%.

Dans une deuxième étape du processus d’évaluation, les enveloppes financières seront ouvertes et les offres financières comparées.

  • Le marché ou le contrat sera attribué au Cabinet/groupe de Consultants ayant présenté le meilleur score combiné – rapport qualité/prix, évaluation cumulative – (Technique pondérée à 70% + Financière à 30%).

La note financière combinée à 30% est calculée pour chaque proposition sur la base de la formule suivante : Note financière A = [(Offre financière la moins disante)/Offre financière de A] x 30          

IX. Jalons de paiement  
Livrables Délai (jours) %
1ère Tranche: Note méthodologique assortie d’un plan de travail et d’un chronogramme détaillé 2 25
2ème Tranche : Version provisoire du rapport illustré de capitalisation des succès des réalisations par composante d’activités étayé d’images et des récits (ne dépasse pas 500 mots) comportant des changements induits en termes de conditions de vie des bénéficiaires (hommes/ Femmes)

Ø  Les récits ou histoires en vidéo haute résolution.

15 35
3ème Tranche : Version définitive du rapport illustré de capitalisation des succès des réalisations par composante d’activités étayé d’images et des récits (ne dépasse pas 500 mots) comportant des changements induits en termes de conditions de vie des bénéficiaires (hommes/ Femmes) 8 40
TOTAL 25 100%

 

DEPOT des OFFRES

Le (la) candidat(e) intéressé (e) doit soumettre un dossier comprenant deux propositions (technique et financière) :

La proposition technique doit contenir :

  • Une lettre de motivation signée par le candidat (1 page) ;
  • Une brève proposition technique dûment signé par le candidat (3-4 pages) ;
  • Une note méthodologique et un plan de travail détaillé, avec des dates de début et de fin pour chaque action et délai indicatif pour toutes les tâches et les livrables (5-10 pages) ;
  • Un CV du candidat avec l’indication claire de son nom (tel qu’inscrit sur son passeport), sa date de naissance, ses qualifications académiques, ses compétences et son expérience professionnelle, contenant au moins 3 personnes de référence avec leurs adresses e-mail (4-5 pages).

La proposition financière doit être présentée conformément au tableau ci-dessous :

No Rubriques Quantité Prix unitaire Coût total
1 Honoraires      
2 Indemnités journalières (si applicable)      
3 Toutes autres dépenses pertinentes (si applicable)      
4 Total      

 

Les candidats(es) intéressés(es) et dont les profils répondent aux critères du poste sont priés(es) de déposer les documents demandés. Tout autre document renseignant sur la carrière du candidat doit être joint au dossier de candidature.

Les candidatures doivent être adressées sous pli fermé avec la mention : « Capitalisation des réalisations du projet REMECC – GKM » à :

Sekou Gaoussou SYLLA, Directeur National du Programme

Environnement et Développement Durable

Lanséboundji –Coléah Face ENAM

Conakry

Les dossiers peuvent également être envoyés à l’adresse e-mail ci-après :

souleymane.coumbassa@undp.org et

mamadou.kalidou.diallo@undp.org

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 08 octobre 2018 à 16 heures.

Conakry, le 25 octobre 2018

Sekou Gaoussou SYLLA

Directeur National

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.