la 4G est la quatrième génération des standards pour la téléphonie mobile

En télécommunications, la 4G est la quatrième génération des standards pour la téléphonie mobile correspondant au LTE-Advanced (IMT-Advanced)1. Succédant à la 2G, la 3G et 3.5G (HSPA) ; elle permet des débits plus élevés jusqu’à 3 Gbps2 en LTE-Advanced et 300 Mbps en LTE Cat 5 et 6. Ses spécifications sont définies par l’UIT3 et le 3gpp. En pratique, les débits sont de l’ordre de 10 Mbit/s à 80 Mbit/s par utilisateur, selon le nombre d’utilisateurs, selon la catégorie des terminaux LTE comme LTE Cat 4 pour 150 Mbit/s, LTE-A Cat 6 pour 300 Mbit/s, LTE-A Cat 12 pour 600 Mbit/s et le nombre d’utilisateurs actifs présents dans une même cellule radio, puisque la bande passante est partagée entre les terminaux des utilisateurs.

Une des particularités de la 4G est d’avoir un « cœur de réseau » basé sur IP et de ne plus offrir de mode commuté (établissement d’un circuit pour transmettre un appel « voix »), ce qui signifie que les communications téléphoniques utilisent la voix sur IP (en mode paquet)

Normes 4G

Les organismes de normalisation UIT-R et ETSI ont établi, en 2008, les spécifications « IMT-Advanced (en) » (International Mobile Telecommunications Advanced) pour définir les caractéristiques des normes 4G. La norme LTE-Advanced fait partie des technologies réseaux retenues dans le cadre de l’IMT-Advanced, avec le Gigabit WiMAX.

Les normes précédentes LTE et WiMAX ont d’abord été considérées comme des normes de troisième génération (« 3,9G »), spécifiées dans le cadre des technologies IMT-2000. Cependant, en décembre 2010, l’UIT a accordé aux normes LTE et WiMAX la possibilité commerciale d’être considérées comme des technologies « 4G », du fait d’une amélioration sensible des performances comparées à celles des premiers systèmes « 3G »4. Depuis lors, les réseaux mobiles WiMAX et LTE lancés partout dans le monde (par exemple : Proximus en Belgique, Swisscom en Suisse, Verizon, AT&T et Sprint aux États-Unis, Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free mobile en France…) sont commercialisés sous l’appellation « 4G ».